Si vous ne visualisez pas bien ce mail, cliquez ici

 

 

 

Vie du Conservatoire

 

Retour sur l'Assemblée générale

C’est à Baslieux, en Meurthe-et-Moselle, que s’est déroulée l’Assemblée générale du CEN Lorraine. Plus de 70 participants ont fait le déplacement pour rejoindre le site et partager cette journée d’échanges.

 

Lionel Boudart, maire de Baslieux, a ouvert l’Assemblée générale en soulignant l’importance de l’action Conservatoire sur sa commune. Au nom du CEN Lorraine, le président l’a chaleureusement remercié pour son engagement et pour son accueil lors de cette journée.

 

Sous la présidence d’Alain Salvi, les rapports moral, d’activités et financier ont été présentés et adoptés par l’assemblée à l’unanimité. Le renouvellement partiel du Conseil d’administration a permis l’élection de Roger Chiajese et la réélection de Paul Montagne, d’Alain Salvi et de Joël Tribout.

 

Consultez nos rapports : moral, d'activités, financier

 

 

Nouvelles protections

 

Les pelouses et éboulis de la Blanche Côte, Meuse

Les pelouses et éboulis de la Blanche Côte ont été protégés respectivement en 1997 et 2000 par deux baux emphytéotiques de 18 ans avec les communes de Pagny-la-Blanche-Côte et Champougny. Le bail de Champougny arrivant à son terme en mai 2018, la commune a validé le principe de son renouvellement au profit du CEN Lorraine pour une durée identique à l’euro symbolique.

 

Les Petites Salines d’Haboudange, Moselle

Une convention tripartite entre le CEN Lorraine, la commune d’Haboudange et un exploitant agricole de la commune va être signée afin de protéger une prairie de Laîche à épis d’orge – Carex hordeistichos, plante rare et protégée au niveau national. La Lorraine abrite les stations les plus importantes de France et très peu sont protégées à ce jour car elles sont souvent situées sur des parcelles agricoles exploitées. Cette démarche, qui se concrétisera par la signature à terme d’un bail emphytéotique de 36 ans avec la commune, permet d’engager une protection forte pour le maintien de la Laîche à épis d’orge.

 

Un plus grand terrain de jeu pour l’Azuré des paluds, Vosges

En plein cœur de la commune de Saint-Etienne les Remiremont, le marais de la Moutière abrite des habitats naturels remarquables. On y retrouve des milieux propices à l’accueil de l’Azuré des paluds et sa plante hôte la Sanguisorbe officinale. La notice de gestion publiée en 2006 préconisait l’extension du site aux parcelles voisines dès que cela était possible pour permettre une aire de développement plus grande à l’Azuré des paluds. En fin d’année 2017, la commune a répondu favorablement à la demande du CEN Lorraine d’étendre la protection à des parcelles accolées au marais. Une convention de gestion va être signée pour une durée de 15 ans.

 

Récolter des semences locales pour préserver les prairies de fauche

Aujourd’hui, la reconstitution d’une prairie dégradée nécessite le semis de mélanges de semences sélectionnées dans des conditions de sol et de climat différentes à la parcelle concernée. Certaines espèces ont donc du mal à s’implanter, risquent d’entrainer une « pollution » génétique des espèces fourragères typiques du territoire et une homogénéisation de la flore prairiale. Pour résoudre ce problème, le CEN Lorraine, en partenariat avec la Maison Familiale et Rurale de Vigneulles-Lès-Hattonchâtel (55), réfléchit à la conception d’une récolteuse à graines. Elle permettra la collecte de semences locales prélevées directement sur des prairies de fauche lorraines, sans impacter la productivité fourragère de la prairie exploitée. L’objectif est de permettre le maintien de la diversité, de la qualité et de la productivité des prairies de fauche du territoire. Une action similaire a déjà été menée par le CEN Auvergne.

 

 

Agenda

 

Les animations à venir

  • Tous les dimanches et jours fériés : balade sur les prairies en amont de Stenay (55)
  • Dimanche 20 mai : fête de l'environnement à Montenach (57)
  • Samedi 2 juin : découverte à vélo de la nature en ville, à Charmes (88)

Retrouvez toutes les animations du Conservatoire d'espaces naturels de Lorraine.

Pour ne plus recevoir notre lettre d'information, il suffit de suivre ce lien. Vous pourrez vous réinscrire à tout moment.

Site en développement. Les redirections sont en 302. N'oubliez pas d'enlever ce mode à la mise en ligne.