Conservatoire d’espaces naturels de Lorraine

Accueil / Les espaces naturels / Sites naturels / Types de milieux / Étangs en Lorraine

Étangs en Lorraine

Le milieu naturel en question

 

Les étangs lorrains ont été créés au Moyen-Age

Les lacs et étangs sont des milieux d'eau stagnante parfois très vastes qui représentent une superficie d'environ 6 000 ha en Lorraine. Les étangs ont une origine artificielle alors que les lacs ont une origine naturelle. Hormis quelques rares lacs glaciaires des montagnes vosgiennes, la majorité des plans d'eau lorrains sont des étangs peu profonds crées au Moyen-Age par les communautés monastiques pour la production piscicole. Aujourd'hui, ces étangs ont conservé une vocation de pisciculture extensive.

 

Des oiseaux et amphibiens peuplent les étangs

Les étangs de Lorraine sont parmi les zones humides les plus riches du territoire national. Cette richesse est fortement liée à la présence de nombreuses espèces d'oiseaux rares dont les effectifs sont importants.

Les étangs lorrains accueillent la première population française de Busards des roseaux, rapace reconnu comme l'espèce la plus significative des zones humides de Lorraine. Ses effectifs diminuent à cause de la destruction de ses lieux de nidification : les bordures d'étangs et de marais partiellement inondés qui sont constituées de roselières hautes et denses.

Les étangs lorrains abritent également une des plus importantes populations européennes de Butors étoilés. Cette espèce, très sensible aux aménagements piscicoles et au tourisme, est en net déclin au niveau national. Certains étangs lorrains abritent des colonies de Hérons pourprés.

Les roselières des étangs lorrains abritent encore les rarissimes Rousserolles turdoïdes, Phragmites des joncs et Butors blongios.

De nombreux amphibiens, telle que la Rainette verte, dont le coassement se repère de loin et qui a disparu de nos pays voisins foisonnent sur les étangs lorrains.

 

La flore lorraine est variée et spécifique

Autour des étangs se développe généralement une roselière, ceinture végétale riche et variée composée de phragmites, de roseaux à balai et roseaux épars.

En milieux alluviaux minéraux, le sol est plus pauvre et la ceinture la phragmitaie est caractérisée par des espèces intéressantes comme le Pigamon jaune et le Séneçon des marais.

Dans l'eau, se développent des espèces comme les Nymphéas, les Nénuphars et la Renouée amphibie.

 

Milieux naturels lorrains : risques et menaces

Les étangs constituent des bases de loisirs forts appréciées du public au détriment de la faune et de la flore. L’intensification des pratiques agricoles entraîne l’entrée d’eau à forte charge nutritive qui amoindrissent la qualité des eaux.

 

Milieux naturels lorrains : gestion des étangs

Une bonne gestion des ceintures de roseau (qui constituent de véritables filtres biologiques pour les eaux entrant dans l’étang) est primordiale. Des pratiques piscicoles extensives, une gestion raisonnée et une alimentation en eau de bonne qualité est gage de survie des caractéristiques paysagères et écologiques des étangs.

Etangs lorrains : informations

Espèces : oiseaux, amphibiens.

Gestion des étangs : pratiques piscicoles extensives et gestion des roselières.

Menaces : loisirs, intensification.

Étang peuplé de nénuphars

CONSERVATOIRE D’ESPACES NATURELS DE LORRAINE

Association agréée par l’État et la Région Lorraine au titre de l’article L414-11 du code de l’environnement

Nos partenaires

La création du site Internet est cofinancée par l’Union européenne. L’Europe s’engage en Lorraine avec le Fonds européen de développement régional.

 

 

Réalisation 2exVia avec MasterEdit©