Conservatoire d’espaces naturels de Lorraine

Retour

22 février 2021 Actualités 0 commentaire(s)

Au secours du hérisson

Au secours du hérisson

Les gestes pour aider le hérisson au sortir de l'hiver 

 

 

 

Les Hérissons sont en train de sortir de leur hibernation et ils ont besoin de toute notre attention pour maintenir leurs effectifs.

En effet, si l’espèce paie un lourd tribut à la mortalité routière, d’autres causes de décès de ces précieux auxiliaires des jardiniers pourraient être évités par des gestes simples, et éviter à court terme l’extinction que cette espèce risque de connaître si nous ne faisons rien.

 

 

 

 

 

 

  • Ménagez plusieurs accès à votre jardin : grillage troué ou soulevé (7 cm de haut sur 10 cm de large suffisent), latte de palissade n’allant pas jusqu’au sol, … Le territoire d’un Hérisson peut mesurer jusqu’à 10 hectares !
  • Abandonnez toute utilisation de produits toxiques pour la lutte contre les limaces : l’empoisonnement est la première cause de mortalité des Hérissons, avant la mortalité routière. Le métaldéhyde des granulés anti-limaces est le principal accusé.
  • Rendez votre propriété accueillante pour un Hérisson : maintien de zones non tondues, un tas de branches ou de feuilles mortes bien sèches, une haie naturelle, un tas de compost accessible pour y fouiller à la recherche de vers et d’insectes, …
  • Vous pouvez placer une gamelle d’eau fraîche, et même de la pâtée pour chat ou chien (avec un couvercle dessus : le Hérisson saura l’enlever de son museau pointu). SURTOUT PAS DE LAIT, qui lui causerait des diarrhées monumentales, ni de pain, qui ne correspond pas à son régime alimentaire d’insectivore. 
  • Si vous avez un plan d’eau, pensez à l’équiper d’une planche de sortie, rugueuse et en pente douce, ou d’un grillage à poules sur une berge abrupte (le Hérisson est un bon nageur et un remarquable grimpeur, mais pas sur surfaces lisses…).
  • Débarrassez les lieux de tout objet de forme cylindrique ou en mailles dans lequel un Hérisson pourrait mettre la tête (tuyau PVC, filet de badminton traînant au sol, sacs plastique, filets à légumes…), et des tessons de verre ou de céramique : vous assurerez de plus grandes chances de survie aux jeunes hérissons. Vérifiez très régulièrement les filets de culture.
  • Avant de passer la débroussailleuse ou la tondeuse dans une zone en friche, faites du bruit en son centre puis attendez un quart d’heure et recommencez : vous permettrez au Hérisson (mais aussi aux Orvets, Couleuvres et autres habitants des lieux) de se mettre à l’abri (c’est la troisième cause de mortalité du Hérisson).
  • Le top du top : procurez à Mme Hérisson un abri pour y élever ses petits ! Il sera utile aussi pour l’hibernation de l’hiver prochain, et même peut-être pour survivre à la sécheresse de l’été (le Hérisson est capable de se mettre en « estivation », une léthargie comparable à l’hibernation, déclenchée par de fortes chaleurs). Vous trouverez plusieurs propositions, selon votre niveau en bricolage, sur le site hameaudesherissons.fr.
  • Si vous croisez un hérisson dans quelques semaines à quelques kms de chez vous, ne le déplacez pas pour le mettre dans votre jardin. D’une part, il est interdit de déplacer une espèce protégée. D’autre part, vous déplaceriez peut-être sans le vouloir une femelle en charge d’une portée de 4 à 6 petits, les condamnant à une mort certaine.
  • Enfin, si vous trouvez une portée de petits, assurez-vous bien que la mère n’est pas à proximité avant de vous précipiter au plus proche centre de soins. Si vous les touchez, leur mère les abandonnera ! Si vous avez juste dérangé le nid, elle déplacera sans doute ses petits dans un nid de secours qu’elle aura aménagé. Mettez donc des feuilles ou des herbes sur l’entrée du nid, et observez une fois par heure si elles ont disparu : vous saurez si la mère est rentrée … Au bout de six heures, si rien n’a bougé, vous pourrez alerter le centre de soins.

CONSERVATOIRE D’ESPACES NATURELS DE LORRAINE

Association agréée par l’État et la Région Lorraine au titre de l’article L414-11 du code de l’environnement

Nos partenaires

La création du site Internet est cofinancée par l’Union européenne. L’Europe s’engage en Lorraine avec le Fonds européen de développement régional.