Si vous n'arrivez pas à visualiser ce mail, cliquez ici.

 

L'actualité du CEN Lorraine mois par mois

 

Les conservatoires d'espaces naturels à l'honneur

Ce samedi 21 août, les Conservatoires d'espaces naturels ont été mis à l'honneur par les visites de Jean Castex, Barbara Pompili et Joël Giraud, secrétaire d'état à la ruralité sur l'Etang Saint Ladre à Boves (80), site préservé par le CEN Hauts-de-France depuis 1993 et classé réserve naturelle.

Christophe Lépine, président de la Fédération des CEN, et les équipes du Conservatoire d'espaces naturels des Hauts-de-France ont exposé aux ministres et aux nombreux acteurs présents le travail de concertation et de partenariat mené sur ce site.

Cette visite a été l'occasion de montrer le modèle particulier des Conservatoires d'espaces naturels, associations environnementales qui fédèrent tous les habitants et les usagers dans l’intérêt d'un site, à la recherche permanente d’un consensus qui gomme les polémiques qui opposent les uns et les autres.

On retiendra l’enthousiasme du Premier Ministre à propos du travail des Conservatoires d'espaces naturels : "Je vois qu'ici, on est capable de concilier préservation de la biodiversité, mais aussi de parler économie, développement local, agriculture ou tourisme. Je tiens à vous féliciter de montrer que c'est possible !"

 

 

 

Projet participatif castor

 

Le CEN Lorraine et la Communauté de communes de Sarrebourg Moselle Sud (CC SMS) se mobilisent à la recherche d’indices de répartition du castor… et pour ce projet, nous comptons sur l’aide de bénévoles !

L’objectif de ce projet participatif est de déterminer les zones de répartition du castor sur le territoire pour comprendre son habitat et les menaces ou les critères favorables à leur sauvegarde. Que vous soyez novice ou expert sur le sujet, notre animateur nature sera présent pour vous guider et pour vous aider entre autres à distinguer les empreintes de castors et de ragondins !

Pour participer à ce projet, rendez-vous vendredi 9 octobre à partir de 18h au centre socioculturel de Sarrebourg pour une réunion de présentation des enjeux. Après une introduction globale sur l’écologie du castor, les volontaires s’inscriront sur les différentes zones en fonction de leur lieu d’habitation puis des sorties sur le terrain seront organisées par groupes de répartition.

Inscription à cette réunion de présentation obligatoire !

 

 

Nouveau collègue

 

Bonjour à tous, je suis Giovanni SANDER et je remplace Valentin BORS depuis le 17 août dernier. J’assure le rôle de conservateur de la Réserve Naturelle Régionale de la Côte de Delme. Je garantis la continuité du poste de chargé d’étude territorial, entre autres, sur l’étang du Bischwald et des prairies et étangs d’Insviller. J’ai aussi la responsabilité de la gestion partenariale ainsi que le suivi des sites, notamment de l’étang de Brû à Donnelay (57), et du marais de Léning.

 

 

 

 

 

 

 

A l'international

Durant 6 jours, la mission Gestion a réalisé un chantier « international » sur la côte de Meuse, en partenariat avec le Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement (CPIE) et le Parc naturel régional de Lorraine (PNRL) qui a fourni tout le matériel nécessaire. Pas moins de 26 personnes de 14 nationalités différentes ont effectué de gros travaux de restauration sur plusieurs sites naturels protégés par le Conservatoire à Génicourt, Waville, Thillot etc…, le tout dans une atmosphère de solidarité et de convivialité.

Le CEN Lorraine remercie vivement le CPIE pour son implication dans ce chantier et pour son accueil du groupe d’étrangers venus des « 4 coins » du globe. Merci aussi au PNRL pour son appui technique précieux ! 

 

 

 

Silence on tourne !

France 3 Lorraine a tourné une série de reportages d’une durée de 3 minutes, diffusés tout l’été lors de ses journaux télévisés pour offrir aux téléspectateurs des idées de sorties en Lorraine.

 

Pour le nord mosellan, la chaîne a choisi le village de Ranguevaux et notamment sa pelouse calcaire protégée par le CEN Lorraine. C’est ainsi que le lundi 6 juillet, Fabrice ROSACI, journaliste de France 3, et un cameraman ont retrouvé sur place Monsieur GREINER, maire de Ranguevaux, qui a ouvert les portes de l’église où sont exposées deux des 3 statues réalisées à la fin du XVème – début XVIème siècle dans l’atelier de tailleurs de pierre de la commune. Après ce retour historique, la montée des pentes abruptes des pelouses calcaires a permis de profiter du spectacle offert par les papillons qui virevoltent de fleur en fleur à la recherche de nourriture et des nombreux points de vue sur le village. Pas moins de 3 heures auront été nécessaires pour engranger suffisamment d’images et de sons pour raconter une histoire de 3 minutes diffusée le 10 août dernier lors du journal de 19h. Le reportage est accessible sur le site de France3 Lorraine. https://www.france.tv/france-3/grand-est/19-20-lorraine/1892527-emission-du-lundi-10-aout-2020.html

 

N’hésitez pas à venir découvrir la pelouse de la Raide Côte, propriété de la commune de Ranguevaux, dont la protection est assurée par le CEN Lorraine avec le soutien de la Région Grand Est, du département de la Moselle, de la Communauté d’Agglomération du Val de Fensch et de bénévoles du village.

 

Un autre reportage est à ne pas manquer sur ViaMoselle ce vendredi 28 août à 18h. Réalisé sur le marais du Grand Saulcy de Moulins-lès-Metz, zone humide de grand intérêt protégée et gérée par le CEN Lorraine, ce sujet de 7 minutes présente aux Mosellans un lieu à découvrir au cœur de la nature, proche de chez eux.

 

 

La mission gestion se met au courant

 

Une journée de découverte des matériels électroportatifs à batterie a été organisée par la mission Gestion sur le site de Chambley (54). Jérémy LAURENT démonstrateur de la marque STHIL, accompagné de Francis HAECKEL de l’Ets HAECKEL Motoculture, ont présenté la gamme et le potentiel de ces nouveaux outils.

Les membres de l’équipe ont à tour de rôle essayé débroussailleuse, tronçonneuse, élagueuse sur perche et ont pu apprécier leurs nombreux avantages :

  • le silence : peu de bruit et un calme complet dès que l’on relâche une gâchette, la faune va adorer ! et nos oreilles également !

  • l’efficacité : on ne parle pas ici de remplacer les matériels les plus puissants de la gamme thermique mais d’avoir de quoi faire de nombreux travaux habituels. L’autonomie est là également avec l’assurance de pouvoir travailler la demi-journée ou la journée selon le nombre de batteries emportées.

  • la légèreté : bien moins lourd que le thermique, un confort par une meilleure répartition des poids.

  • la facilité de mise en œuvre : pas de démarrage difficile et récurrent, il suffit d’actionner la gâchette ! Pas de bidons de carburant à transporter.

  • la pollution est nulle sur site, seule la provenance du courant lors des charges sera garante d’une énergie plus propre.

  • la sécurité : pas de carburant donc pas de risque incendie ou d’explosion sur site ainsi que dans les véhicules, et abandon des pleins de bidon avec huile 2 temps à la pompe…

le retraitement des batteries usagées est assuré par la marque avec une filière spécifique agréée.

 

 

 

 

Témoignage d'une stagiaire

« Pour l’obtention de mon Diplôme Universitaire de technologie en Génie Biologique option Génie de l’Environnement, j’ai effectué mon stage au sein du CEN Lorraine, antenne Nord Moselle, basée à la Maison de la Nature de Montenach.

L’objectif était d’appliquer un protocole afin de caractériser et cartographier les lisières arbustives et forestières des pelouses calcaires sur la Réserve Naturelle Nationale de Montenach en vue de la rédaction du nouveau plan de gestion. J’ai cartographié l’évolution journalière des ombres portées sur 3 zones de pelouses du Loeschenbruchberg. En effet, un ombrage top important peut provoquer la régression des habitats de pelouse calcaire et des espèces remarquables associées. Grâce aux résultats obtenus, le CEN Lorraine pourra mieux définir la gestion à mettre en place pour la restauration et la préservation de ces milieux naturels remarquables. »

 

Laura, stagiaire au CEN Lorraine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

N’oubliez pas d’adhérer au CEN Lorraine. Adhérer, c’est soutenir notre action !

C’est contribuer à la protection des milieux naturels et des espèces qui en ont besoin pour vivre.

 

 


 


Suivez-nous, abonnez-vous

 

                                 

 


Pour ne plus recevoir notre lettre d'information, il suffit de suivre ce lien. Vous pourrez vous réinscrire à tout moment.

Site en développement. Les redirections sont en 302. N'oubliez pas d'enlever ce mode à la mise en ligne.