Si vous n'arrivez pas à visualiser ce mail, cliquez ici.

 

L'actualité du CEN Lorraine mois par mois

 

Sorties nature 2020

 

Le calendrier des animations 2020 est disponible en ligne sur le site internet du CEN Lorraine ! Il sera bientôt dans vos boîtes aux lettres (pour les adhérents) et disponible dès la fin mars dans les offices de tourisme.

 

Toute l'année, le CEN Lorraine propose des sorties nature au fil des saisons, des événements, des conférences pour découvrir les richesses naturelles du territoire lorrain. Une grande majorité de ces animations sont gratuites et ouvertes à tous. L’occasion de découvrir, d’échanger, de partager, de transmettre…

Alors à vos agendas et au plaisir de vous y retrouver !

 

 

 

 

 

 

Lachaussée (55) : cérémonie pour la signature du bail emphytéotique de 99 ans

 

Les étangs de Lachaussée représentent un ensemble écologique remarquable d’une surface de 363 hectares, entouré de forêts et de nombreuses prairies permanentes qui renforcent l’intérêt patrimonial du site. Depuis plus de 35 ans, avec le soutien financier du WWF France, de l’Agence de l’eau Rhin-Meuse, de l’Etablissement Public Foncier de Lorraine et de la Région Lorraine puis Grand Est, le CEN Lorraine est devenu gestionnaire de près de 700 hectares sur la commune de Lachaussée. Une partie du site est également classée en Réserve Naturelle Régionale.

 

Pour célébrer la signature du bail emphytéotique de 99 ans sur les étangs de Lachaussée, le CEN Lorraine et l’EPFL organisaient une cérémonie le samedi 8 février en présence de deux personnalités naturalistes et parrains du projet, Isabelle Autissier, présidente du WWF France, et Vincent Munier, artiste photographe naturaliste. Plus de 300 personnes étaient présentes à cet évènement symbolique. Les discours ont laissé place aux échanges et débats avec les deux personnalités, puis une balade sur site était organisée pour observer le retour au dortoir des Grues cendrées, avant de clôturer la journée par un pot de l’amitié dans une ambiance conviviale.

 

L'impact de la LGV Est-Européenne sur les milieux naturels

La création de la Ligne à Grande Vitesse (LGV) Est-Européenne par Réseau Ferré de France a dégradé de nombreux milieux naturels et a été accompagnée de ce fait de mesure compensatoire, au titre du Code de l’environnement. Elles consistent à placer sous protection des parcelles d’intérêt écologique pour la préservation des espèces dont les habitats détruits par l’aménagement de la Ligne à Grande Vitesse. En Lorraine, ces milieux ont été confiés au CEN.

 

Parmi ces espèces, la Laîche à épis d’orge a ainsi été identifiée sur plusieurs sites dont une station sur le ban de Brantigny. En 2014, cette zone a été classée « prioritaire » en tant que site de compensation pour la LGV Est européenne. Son acquisition a été réalisée par le CEN Lorraine à l’automne 2019 avec le financement de Réseau Ferré de France au titre de mesure compensatoire de la LGV. Après un état des lieux réalisé par le CEN Lorraine et l’exploitant agricole, un bail rural environnemental a été signé en décembre 2019 pour une durée de 9 ans. Un cahier des charges permettant le développement de la Lâche à épis d’orge liste les mesures à mettre en œuvre par l’agriculteur.

 

 

 

 

Les prairies comme projet satellitaire

 

Dans le cadre du projet GéoGrandEst piloté par la Région Grand Est, le CEN Lorraine réalise une étude sur les prairies, contribuant à la construction d’une carte d’occupation des sols de la région. En partenariat avec le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES) et le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord, le CEN Lorraine va participer à différents tests dans le but de repérer les prairies sur la base d’images satellitaires à haute résolution temporelle.

L’objectif est d’exploiter des séries d’images (une tous les 5 jours), pour tenter de mettre en évidence certaines caractéristiques des prairies qui permettront d’identifier plus facilement l’intérêt particulier de certaines d’entre elles sur des secteurs encore non prospectés, ou pour identifier des fonctionnements écologiques originaux.

Les données de terrain collectées depuis 2011 par le CEN Lorraine sur plus de 8000 parcelles agricoles, et grâce à plus de 3300 relevés floristiques constituent des données essentielles pour mener à bien ces tests.

Un projet vidéo sur la Réserve Naturelle Régionale de Velving et Téterchen

 

Dans le cadre du projet de valorisation de la Réserve Naturelle Régionale de la Zone Humide du Moulin de Velving et Téterchen, des entretiens ont été réalisés fin 2019 et début 2020 par la Région Grand Est. Ce projet était à l'étude depuis 2018 où 2 réunions participatives ont été organisées avec des associations, des habitants et élus du secteur. L’idée d’un film sur la présentation de ce site avait été évoquée et l’opportunité s’est présentée grâce à la présence d’un service civique au sein de la Région Grand Est, spécialisé dans la réalisation de vidéos.

 

Ont ainsi été entendus François Trombini, maire de Velving, Gérard Fisher, maire de Téterchen, Marie-Rose Sartor, Conseillère régionale et présidente du Comité consultatif de la RNR, Armand Bemer, vice-président Moselle du CEN Lorraine, et Mélanie Bausch, conservatrice de la RNR.

 

Cette vidéo présente la réserve naturelle et met en avant les émotions ressenties lors des visites du site. La diffusion devrait avoir lieu sur le site du CEN Lorraine et la chaine Youtube de la Région Grand Est avant les prochaines élections municipales.

 

Chantier de jeunes

 

Le 19 février, les élèves de classe de terminale en « Gestion des Milieux Naturels et Forestiers » de la Maison Familiale et Rurale de Damvillers étaient sur le terrain à Génicourt sur Meuse. Dans le cadre de leur contrôle continu de formation, les jeunes apportent leur aide 6 jours par an au CEN Lorraine sur les chantiers.

Débroussaillage, abattage et dégagements des chemins suite à la tempête étaient au programme. Des temps d’échanges sur la reconnaissance d’essences d’arbres étaient aussi l’occasion d’approfondir leur expérience.

Julien Bailleux, technicien chef d’équipe au CEN Lorraine, se remémore « une bonne classe avec des jeunes motivés ».

 

 

 

 

Collecte de fonds pour la restauration de l'ancienne pêcherie de l'étang d'Amel  

 

La Fondation du Patrimoine et le Conservatoire d’espaces naturels de Lorraine renouvellent leur appel au soutien financier pour la restauration de l’ancienne pêcherie de l’étang d’Amel qui s’est considérablement dégradée ces dernières années.

L’étang d’Amel est le premier site naturel en France à avoir été classé réserve naturelle régionale sur l’initiative de l’ancienne Région Lorraine, avec le soutien et pour l’essentiel sur une propriété du CEN Lorraine.

La restauration de la pêcherie facilitera la récolte du poisson par le pisciculteur, mais permettra également de préserver la qualité de cet ouvrage en pierre de taille, un élément significatif du patrimoine local.

Pour faire un don en soutien à ce projet, merci de consulter le bon de souscription de la Fondation du Patrimoine qui précise la marche à suivre.

 

 

 

 

 

 

N’oubliez pas d’adhérer au CEN Lorraine. Adhérer, c’est soutenir notre action !

C’est contribuer à la protection des milieux naturels et des espèces qui en ont besoin pour vivre.

 

 


 


Suivez-nous, abonnez-vous

 

                                 

 


Pour ne plus recevoir notre lettre d'information, il suffit de suivre ce lien. Vous pourrez vous réinscrire à tout moment.

Site en développement. Les redirections sont en 302. N'oubliez pas d'enlever ce mode à la mise en ligne.