Si vous n'arrivez pas à visualiser ce mail, cliquez ici.

 

L'actualité du CEN Lorraine mois par mois

 

Fonds "Chloé Fève pour les papillons"

 

 

La campagne lorraine abrite encore, dans ses vallées, sur ses côteaux, des espaces où les papillons, remarquables ou non, parviennent à réaliser leur cycle de développement. Leur survie est conditionnée par la protection impérative de ces milieux où peut s’opérer, de la ponte à l’adulte, la magie de la métamorphose. Cuivrés, Azurés, Damiers, Gazés et bien d’autres seront alors autant de taches vivantes et colorées qui témoigneront de la vitalité et de l’équilibre de ces espaces. 

 

Pour assurer leur sauvegarde, aux côtés de la famille de Chloé, jeune naturaliste passionnée par les insectes, disparue trop tôt accidentellement, le Conservatoire d’espaces naturels de Lorraine ouvre un fonds d’intervention particulier, alimenté par vos dons, le « Fonds Chloé Fève pour les papillons ». L’ensemble des sommes collectées au titre de cette initiative sera consacré à la protection foncière d’espaces remarquables pour l’accueil des papillons les plus emblématiques de la Lorraine.

 

Pour participer, merci d’adresser votre contribution à :

Conservatoire d’espaces naturels de Lorraine 

3, rue du président Schuman 57400 Sarrebourg                

 

 


En précisant sur votre chèque, ou virement,  l’intitulé « Fonds Chloè Fève pour les papillons ». En retour, une attestation vous sera adressée permettant de déduire 2/3 de votre don du montant de votre impôt sur le revenu.

 

 

 

Le plan de relance

 

Afin d’atténuer l’impact de l’épidémie du Coronavirus COVID-19 sur l’économie française, le gouvernement a mis en place un plan de relance doté de 100 milliards d’euros. Il s’articule autour de 3 volets principaux : l’écologie, la compétitivité et la cohésion. Un montant de 30 milliards d’euros est fléché pour l’écologie, notamment en direction de l’agriculture, de l’industrie, de la rénovation énergétique, des infrastructures et des mobilités vertes. Une part modeste est affectée à la biodiversité.

 

Le Conservatoire d’espaces naturels de Lorraine à transmis à la Direction Régionale de l’Environnement de l’Aménagement et du Logement Grand-Est un certain nombre de projets qui pourraient bénéficier d’un soutien financier du plan de relance au titre de la restauration de zones humides ou d’investissements nécessaires à la gestion d’aires naturelles protégées. Cette aide permettrait d’accélérer la mise en œuvre de plusieurs projets pour lesquels le CEN Lorraine était en recherche de moyens financiers pour les mener à bien. Une grande partie des fonds ainsi mobilisés servira à financer l’intervention d’entreprises locales pour des travaux de restauration de zones humides, de reconquête de pelouses fortement dégradées, ou de conception graphique et fabrication de panneaux pour plusieurs nouveaux sentiers de découverte.

 

La réponse est attendue dans les prochaines semaines.

Le CEN Lorraine est également partenaire privilégié de l’Etat pour la transmission des informations du plan de relance en Moselle. N’hésitez pas à nous contacter : v.corsyn@cen-lorraine.fr.

 

 

Découvrir les oiseaux d'eau d'hiver

 

L’hiver est la saison idéale pour observer des oiseaux sur les plans d’eau, et plus particulièrement sur les étangs. Les oiseaux des zones humides viennent s’y réfugier et chercher repos et/ou nourriture. Avec les premiers frimas, des populations venues du nord grossissent encore leurs rangs. Faute de pouvoir les observer avec le CEN Lorraine au cours d’une animation sur le terrain, en raison de la situation sanitaire, Thierry Gydé, animateur nature et Eloïse Gouardo, animatrice stagiaire, vous proposent de découvrir les oiseaux hivernants à travers des fiches espèces.

 

Chaque semaine, les mercredi et dimanche, le Républicain Lorrain publiera en ligne sur son site un article, proposé par le CEN Lorraine, sur une espèce d’oiseau en particulier des étangs lorrains, présentant ses caractéristiques propres facilement reconnaissables, même à l’œil nu pour des amateurs. Ces fiches sont gratuites et accessibles à tous, abonnés au journal ou pas.

 

Un rendez-vous bi-hebdomadaire de découverte à ne pas manquer !

 

 

Un projet de Plan Local d'Urbanisme Intercommunal

 

Le 22 octobre dernier, le Conservatoire d’espaces naturels de Lorraine assistait, au côté de l’AGAPE (Agence d’Urbanisme et de Développement Durable,) au premier comité technique de l’élaboration du
Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (PLUi) de la Communauté de Communes Cœur du Pays-Haut, regroupant 25 communes du nord de la Meurthe-et-Moselle.

 

Le CEN Lorraine a ainsi pu présenter aux élus ses actions locales en faveur de la préservation des habitats naturels, de la faune et de la flore. Le discours était axé sur la protection des pelouses calcaires de Baslieux, Serrouville, Errouville et Charency-Vezin, ainsi que sur les zones humides via l’AMI-Trame Verte et bleue « Vallée de la Crusnes et du Nanhol » en collaboration avec l’AGAPE et le Programme Régional d’Actions en faveur des Mares.

 

Ce fut l’occasion de sensibiliser les communes à la prise en compte dans le PLUi de la protection des mares, les éléments naturels comme les haies et tout sites naturels vulnérables sur leurs territoires. L’intervention du CEN Lorraine devrait se poursuivre lors de prochains comités techniques sur ce futur plan d’urbanisme.

 

 

  

 

Vainqueur de la première édition du rallye poésie

 

Dans le cadre de l’Atlas de poésie buissonnière, le CEN Lorraine lançait en juin dernier et pour une durée d’un an, un rallye poésie pour sensibiliser à la beauté et à la protection de la nature. A la fin de chaque saison, les participants volontaires envoient un poème nature qui est par la suite étudié par les membres du jury, présidé par Armand Bemer.

Pour cette première édition, le vainqueur Pierre Turcotte a séduit le Jury avec son poème « Paysage épigraphique », disponible à la consultation sur notre site internet. Il recevra donc comme prix le livre de la Fédération des Conservatoire d’Espaces Naturels « A la découverte des sites remarquables ».

 

A compter de l’année à venir, le règlement du concours est modifié et n’acceptera que des poèmes nature concernant un milieu naturel de la région Grand-Est.

Nous vous invitions dès maintenant à prendre connaissance du nouveau règlement du concours, qui se joint au formulaire de l'Atlas de poésie buissonnière.

 

 

Carnet de découverte sur la RNR de Lachaussée

 

Le nouveau carnet de découverte de la réserve naturelle de Lachaussée est disponible en téléchargement sur notre site internet ! Ce guide est le premier d’une longue série qui présentera 24 réserves naturelles régionales de la région Grand-Est. Co-rédigé par le CEN Lorraine et la Région Grand-Est, il a bénéficié d’une mise à jour et d’une adaptation à la nouvelle charte graphique des réserves naturelles de la région Grand-Est.

 

Au même titre que la précédente version, ce carnet apporte de nombreuses informations sur le site, son fonctionnement, sa faune et sa flore… Mais il présente également le plan des sentiers de randonnée avec ses informations pratiques !

 

                                   

 

                      

 

Découverte d'espèces rares sur le bassin versant de la Sarre

En mai dernier, deux espèces très rares, ont été découvertes sur le bassin versant de la Sarre dans le cadre d’une étude des Ephéméroptères, Plécoptères et Trichoptères (EPT) de la Vallée de la Sarre, du Massif du Donon à la plaine :

 

Un plécoptère de la famille des Nemouridae, Amphinemura triangularis. Espèce très rare dans le massif des Vosges, cet animal a été observé pour la deuxième fois en Lorraine sur un petit ruisseau affluent de la Sarre rouge au cœur du massif forestier du Donon (88). Ce ruisseau très pentu, incluant de nombreuses chutes d’eau, véhicule une eau très oxygénée de très bonne qualité favorable à l’espèce.

 

 

 

Une punaise de la famille des Miridae, Actinonotus pulcher, qui fréquente les feuillus, et notamment le Chêne, également observée dans le massif du Donon, en bord de la Sarre blanche. Il n’y avait pas eu d’observation de cette espèce depuis plus d’un siècle en Lorraine !

 

 

 

 

 

 

 

Prairies remarquables du Keuper

Les prairies du Keuper (réparties sur un secteur allant de Faulquemont à Réchicourt-le-Château) présentent un fort intérêt environnemental. Ce sont les dernières prairies acidoclines (à tendance acides) de la plaine Lorraine. Ces prairies oligotrophes principalement de fauche sont gérées de manière extensive, sans apport d’engrais, permettant de maintenir une biodiversité riche associée. Le CEN Lorraine a décidé d’agir en faveur de ces prairies remarquables qui disparaissent des paysages lorrains. 

 

Les inventaires scientifiques menés en 2019 sur les prairies du Keuper ont permis d’identifier 318 hectares de prairies à forts enjeux de biodiversité. 

Afin de protéger ces prairies, et en complément de l’habituelle démarche de protection foncière, le CEN Lorraine a répondu à l’Appel à Manifestation d’Intérêt « Paiement pour Services Environnementaux (PSE) », lancé par l’Agence de l’eau Rhin-Meuse, dont l’objectif final sera de rémunérer les agriculteurs pour la mise en place de pratiques favorables au maintien de ces prairies. Les agriculteurs seront donc valorisés pour leur contribution au maintien d’écosystèmes dont la société en tire des bénéfices (préservation de la qualité de l’eau, stockage du carbone, protection du paysage et de la biodiversité…). Ce nouveau dispositif est ainsi testé avant une éventuelle mise en œuvre pérenne dans le cadre de la nouvelle politique agricole commune (PAC).

 

En septembre 2020, le projet a été retenu favorablement et validé financièrement. Depuis, des structures partenaires accompagnent le CEN Lorraine dans la mise en œuvre des actions du projet afin d’identifier un collectif d’agriculteurs prêts à s’engager dans la démarche. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

N’oubliez pas d’adhérer au CEN Lorraine. Adhérer, c’est soutenir notre action !

C’est contribuer à la protection des milieux naturels et des espèces qui en ont besoin pour vivre.

 

 


 


Suivez-nous, abonnez-vous

 

                                 

 


Pour ne plus recevoir notre lettre d'information, il suffit de suivre ce lien. Vous pourrez vous réinscrire à tout moment.

Site en développement. Les redirections sont en 302. N'oubliez pas d'enlever ce mode à la mise en ligne.