Si vous n'arrivez pas à visualiser ce mail, cliquez ici.

 

L'actualité du CEN Lorraine mois par mois

 

 

Protection de la pelouse de Haute-Vigneulles (57)

Malgré une pluie parfois battante, le site de la pelouse calcaire de Haute Vigneulles a été inauguré le 7 septembre dernier. Ses qualités naturelles ont conduit la commune à réserver cet espace pour une protection dans le cadre de son aménagement foncier. Sur plus de 9 hectares cédés au CEN Lorraine, c’est en Lorraine un site majeur pour l’Azuré du Serpolet (espèce protégée en France et faisant l’objet d’un Plan National d’Action) qui est à présent préservé.

 

Il représente par ailleurs un site relais entre les pelouses du Nord (Montenach, Apach, Contz-les-Bains, …) et de l’Est Mosellan (Obergailbach), et s’intègre dans un ensemble de milieux comparables proches. Autant d’occasions d’interventions futures du CEN Lorraine...

 

 

Un marais remarquable

Marais du Grand Saulcy - Moulins-lès-Metz

 

Un nouveau sentier de découverte

C’est avec une certaine impatience que les invités ont pu inaugurer, samedi 28 septembre, le nouveau sentier de découverte du site du Marais du Grand Saulcy, en plein cœur de Moulins-lès-Metz.

Si vous êtes sensibles aux zones humides remarquables, le Marais du Grand Saulcy, propriété du Conservatoire d’espaces naturels de Lorraine, saura vous envoûter.

 

Bercés par les sons de la nature sur une boucle de 3,3 km insérée dans le Grand Sentier de France, vous pouvez dorénavant accéder aux zones humides du site en empruntant un ponton en bois, et tenter de repérer quelques espèces animales et végétales à l’aide des panneaux pédagogiques présents.

 

En restant sur le sentier, vous permettez à la faune, et notamment aux oiseaux, de bénéficier de zones de quiétude nécessaires à leur développement.

 

 

Projet de classement : Réserve Naturelle Régionale de Pagny-la-Blanche-Côte

Le 6 septembre dernier, la Région Grand Est a co-animé une réunion publique, aux côtés du Conservatoire, sur le projet de demande de classement en réserve naturelle régionale (RNR) de l’ancienne Réserve Naturelle Volontaire de Pagny-la-Blanche-Côte, ainsi qu’une extension du périmètre initial sur la commune de Champougny.

 

Les étendues d’éboulis mobiles de ce site en font un joyau du patrimoine naturel dans le nord-est de la France grâce aux habitats qui s’y expriment. Géré par le CEN Lorraine depuis 1997, il présente deux côtes calcaires d’une vingtaine d’hectares chacune qui abritent des espèces rares et protégées, telles que l’Ibéris de Viollet, le Trèfle scabre et des pelouses à Seslérie. Il accueille également une faune très diversifiée avec de remarquables peuplements d’Insectes et autres invertébrés.

 

Divers enjeux de gestion sont à prendre en compte dans cette réserve naturelle, parmi lesquels on peut citer le contrôle des habitats et espèces d’intérêt prioritaire, et la remobilisation des éboulis.

 

 

Un nouveau territoire qui s'engage avec le CEN Lorraine pour la préservation de son patrimoine naturel

 

La Communauté de communes Sarrebourg Moselle Sud (CC-SMS) et le CEN Lorraine ont signé une convention de partenariat prévue pour une durée de 3 ans. Elle vise à définir et préciser les modalités de participation de chacune des parties à la rédaction d’un programme d’appel à projet en commun en faveur de la Trame Verte et Bleue sur le territoire pour l’année 2019, et aux actions de préservation et de restauration des cours d'eau et zones humides.

 

Le CEN Lorraine protège 38,28 hectares répartis en 12 sites naturels sur ce territoire. Ces espaces constituent de véritables réservoirs de biodiversité et s’inscrivent tout naturellement au sein des zonages et inventaires du patrimoine naturel remarquable du territoire (site Natura 2000, arrêté préfectoral de protection du biotope, réservoirs de biodiversité de la TVB du SCOT Pays de Sarrebourg…).   

 

Cette convention organise le partenariat entre des structures œuvrant vers l’objectif commun de la conservation des habitats d’intérêt communautaire et de la biodiversité en général au sein du territoire de la CC-SMS, et de préciser les actions et engagements de chacun des acteurs.

 

 

Lancement d'Instagram

La photographie est l’art de communiquer par l’image. Depuis septembre dernier, le CEN Lorraine est présent sur Instagram. Vous retrouvez ainsi nos évènements et actualités en temps réel à travers la photographie : un bon moyen de vous partager nos plus beaux clichés.

 

Mais un nouveau projet devrait voir le jour…L’intention est de démontrer, par la photographie, qu’il est possible de capturer des images exceptionnelles à partir des observatoires, sans déranger pour autant la faune locale.

 

Restauration du ruisseau de Pagny-sur-Meuse

Un projet de restauration de ce petit cours d’eau a vu le jour il y a quelques mois à Pagny-sur-Meuse (55), en co-maîtrise d’ouvrage avec la Communauté de communes de Commercy Void Vaucouleurs. 

Un travail d’aménagement de longue ardeur a permis le contournement d’un plan d’eau afin de rétablir la continuité écologique du ruisseau, ainsi que la création du nouveau tracé dans le marais de Mortefontaine. Aujourd’hui, les travaux touchent à leur fin : le ruisseau est dans son nouveau lit (ou plutôt son lit originel), et la faune, telle que les odonates et les poissons, a déjà commencé à recoloniser le milieu.

 

 

Il ne reste plus qu’à patienter jusqu’aux prochains suivis scientifiques. Ils devront mesurer les effets positifs de ces travaux sur les fonctions écologiques du marais, en s’assurant de la rehausse du niveau de la nappe par exemple, permettant le retour spontané des habitats et espèces typiques de ces milieux.

 

Retour du séminaire de Sète

Comme chaque année, le réseau des Conservatoires d’espaces naturels s’est réuni pour son séminaire.

Cet automne, c’est de nouveau à Sète (34) que des administrateurs et des salariés de tous les CEN de France ont été conviés, du 2 au 5 octobre.

Dans une ambiance conviviale, les différents Conservatoires d’espaces naturels ont pu échanger sur leurs pratiques quotidiennes, et débattre collectivement autour des thématiques « mobilisation de l’assise citoyenne et valorisation du réseau des sites gérés », et « mieux connus pour être mieux reconnus ».

 

Ce séminaire a permis de réfléchir ensemble à la manière dont chaque CEN peut mobiliser des bénévoles, développer l’adhésion citoyenne et valoriser le travail réalisé par les Conservatoires d’espaces naturels en région et à l’échelle nationale.

 

Il a été également l’occasion d’une présentation en avant-première par Christophe LEPINE, président de la Fédération des CEN, du livre des Conservatoires d’espaces naturels qui sera disponible en librairie début 2020.

 

 

N’oubliez pas d’adhérer au CEN Lorraine. Adhérer, c’est soutenir notre action !

C’est contribuer à la protection des milieux naturels et des espèces qui en ont besoin pour vivre.

 

 


 


Suivez-nous, abonnez-vous

 

                                 

 


Pour ne plus recevoir notre lettre d'information, il suffit de suivre ce lien. Vous pourrez vous réinscrire à tout moment.

Site en développement. Les redirections sont en 302. N'oubliez pas d'enlever ce mode à la mise en ligne.